Melons Caramélisés aux Gambas

Melons Caramélisés aux Gambas

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  • 8 grosses gambas
  • 1 melon
  • 80 ml de beurre
  • 30 ml de vinaigre balsamique

Préparation

Couper le melon en 8 quartiers.
Faire fondre le beurre dans une poêle.
Faire caraméliser environ 2 minutes de chaque côté.
Retirer les melons, les mettre au chaud.

Dans la même poêle.
Ajouter les gambas et les faire revenir pour les colorer.
Déglacer avec le vinaigre balsamique.
Réduire le feu et laisser caraméliser 2 à 3 minutes.

Dans une assiette, disposer deux tranches de melon et deux gambas.
Ajouter quelques grains de fleurs de sel, du poivre moulu et garnir avec un petit bouquet de menthe fraîche.

Velouté Glacé de Melons

Velouté Glacé de Melons

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  • 3 melons bien mûrs, de taille moyenne
  • 100 g de lard fumé
  • Ciboulette
  • 8 tranches de bacon

Préparation

  1. Peler et découper les 2 melons en gros cubes.
  2. Incorporer dans un mixeur avec deux poignées de glace.
  3. Mixer jusqu’à l’obtention d’une texture liquide.
  4. Mettre au frais jusqu’au moment de servir.
  5. Faire quatre brochettes de melons et bacon.
  6. Verser le velouté dans quatre bols ou assiettes creuses.
  7. Parsemer de lard fumé bien cuit.
  8. Déposer une brochette par velouté.
  9. Terminer par un léger filet d’huile d’olive.
  10. Quelques grains de fleur de sel, du poivre moulu et de la ciboulette pour décorer.

 

Faites Votre « Place »

Les PLaces d'Avignon

Place des Carmes

Place des CarmesLa Matinale

Repérez-vous grâce au clocher Saint-Augustin , notre petite « Tour de Pise », observez l’église Saint-Symphorien, installez-vous dans un café ou au resto après avoir découvert le marché. (Samedi matin : marché aux fleurs, Dimanche matin : célèbre marché aux puces).

Place Cloître St-Pierre (Place des Châtaignes)

Place des ChâtaignesLa Tranquille

Si vous souhaitez passer un bon moment pour déjeûner, cette place sous les platanes vous proposera différentes saveurs culinaires (vietnamiennes, orientales, traditionnelles…).

 

Place de la Manutention

Place de la ManutentionLa bohème

Le cinéma indépendant Utopia et son bistrot, les arts décoratifs, l’AMJI et son jazz, le Grand Café aux allures NYC, les ateliers du verre : et tout ceci au dos du Palais des Papes. En bref : une place tendance Léo Ferré !

 

Place Saint-Pierre

Place Saint PierreL’Intimiste

Au pied de l’église Saint-Pierre, face à de grandes baies vitrées, tout en observant de belles portes gothiques, vous y venez le soir pour une assiette dégustation (restaurant L’Épicerie) et le temps n’aura plus de limite.

 

Place Crillon

Place CrillonLa festive

Pour vous désaltérer après une journée shopping en regardant le soleil se coucher, revenez-y pour faire la fiesta le soir : c’est la place incontournable !

 

Place des Corps Saints

Place des Corps SaintsLa populaire

Dernièrement refaite, cette place vous accueille dans une atmosphère détendue à toute heure (resto, café, bistrot, presse, bar, boulangerie.) Un métissage culturel où tout le monde trouve sa place dans une ambiance bon enfant.

 

 

Mary-Laëtitia Gerval Photographe

Mary-Laëtitia Gerval Photographe

Cette artiste « romantico-rock ‘n’ roll », qui provoque en douceur et sublime le réel, nous fait entrer dans des univers troublants. Débutant par la peinture avant de se spécialiser dans la photographie, cette jeune artiste avignonnaise, de 29 ans, s’impose dans notre champ visuel. Elle cultive son éclectisme depuis le début de sa carrière et s’intéresse à l’analyse du comportement humain en le mettant en scène à travers divers supports artistiques.

Retour aux Sources

De retour de New York, où elle travaillait avec le célèbre photographe Laurent Badessi, elle rapporte un nouveau projet « Academia » et le plaisir de créer selon les bases du concept académique : simplicité, grandeur, harmonie et pureté. Alors débute une série de portraits de genres photographiés qui seront ensuite rendus en peinture.
« Les gens d’époque existent encore dans nos rues : Saint-Jean, la prostituée cachée, la buveuse d’eau, Hermès… En effet, ce sont presque simplement les accessoires qui ont changés. »
D’un esthétisme soigné, où la mise en scène nous transporte et nous émeut, ses portraits nobles et gracieux nous questionnent sur notre manière d’être. À l’inverse de la modernité et de l’abstrait, ici, rien n’est laissé au hasard : pas de clichés volés, mais des règles strictement respectées et une lumière étudiée qui nous rappelle notre héritage artistique.

2004 – Premier ouvrage de photographie « Ne pas s’abstenir »
2007 – Publication du second ouvrage « Fables »
2008 – Assistante de Laurent Elie Badessi pour un projet d’art contemporain.
– Début de son projet de portaits de genre Academia

Le Rocher des Doms un Petit Coin de Paradis

Le Rocher des Doms

Une vingtaine de parcs et jardins vous accueillent dans les quartiers de l’intra-muros, mais il y en a un, en particulier, qui est incontournable lors d’une balade en ces beaux jours d’été. Perché, comme un nid, sur un imposant rocher calcaire au cœur de la ville, se trouve, à côté du Palais des Papes, le fameux jardin du rocher des Doms.

Cette œuvre colossale, aménagée depuis 1842 sur le rocher, cache un réservoir d’eau qui, jadis, alimentait la ville. On peut y admirer, du haut d’une falaise de 30 mètres surplombant le Rhône, un large panorama sur la région. On y découvre, entre autres, une vue exceptionnelle sur le pont Saint-Bénézet, la tour Philippe Le Bel et le fort Saint-André, à Villeneuve-lez-Avignon, ainsi que les vignobles de Châteauneuf-du-Pape, les Dentelles de Montmirail, le mont Ventoux et, par très beau temps, la petite chapelle qui se trouve au sommet de ce dernier.
Photographes : ne pas s’abstenir !

Le jardin des Doms est aux Avignonnais ce que Central Park est aux New-Yorkais : un petit cocon de verdure en plein centre-ville où il fait bon se dégourdir les jambes, un jardin qui invite à la rêverie, à la rencontre, à la paresse sur une pelouse matelassée avec, comme musique d’ambiance, le rire des enfants. Un lieu de convivialité où Avignonnais et touristes se croisent le temps d’une pause.

Arrêt obligatoire au petit lac des Canards, où se trouve la Vénus aux Hirondelles, sculptée par Félix Charpentier. Celle-ci y a élu domicile en 1894, après que sa nudité lui valut d’être déplacée de la place Carnot.

Un dernier petit coup d’œil aux paysages grandioses, à l’horizon interminable, avant de redescendre les pieds sur Terre!