John Gormsen

Un homme libre

Les mots sont forts : « c’est mon rêve que je suis en train de réaliser » nous dit l’artiste, en prenant le soin de bien peser ses mots. Bien que John Gormsen soit un artiste pluridisciplinaire, complètement autodidacte, le monde artistique l’entoure pourtant depuis toujours. Ses parents, d’anciens propriétaires d’une galerie d’art danoise, l’ont élevé dans ce milieu mais, très avertis, ils lui ont fortement suggéré d’autres voies professionnelles. Bien que l’art ait toujours été le moteur de ses actions, John s’est trop longuement forcé d’incarner ce qu’il n’était pas : un brillant homme d’affaires. La peinture et le design contemporain étaient son exutoire; ils se résumaient toutefois à un passe-temps pour un homme à qui le temps libre manquait.
En 2002, une nouvelle vient basculer sa vie et l’amène à réfléchir sur les valeurs de celle-ci, sur l’essence du bonheur. Vient alors la décision de tout plaquer et de reprendre sa vie à zéro. Dorénavant, impossible d’ignorer sa vocation trop longtemps mise de côté, sa réelle passion et, plus qu’un désir, son besoin de créer. « Plus le temps passe, plus j’ai l’impression d’aller à l’essence de ce que je suis », c’est-à-dire, un artiste talentueux qui rattrape bien le temps perdu.

1964 Naissance à Odense, Danemark
1980 Première exposition d’affiches Pop Art au Pavillon de la Plage, au nord de Copenhague
1985 Déménagement à Paris
2002 Cesse son emploi pour se consacrer entièrement à son art
2007 Mariage au Danemark, déménagement et ouverture du « Gatelier » à Avignon

Son art, un déluge de créativité

Impossible de parler de l’homme sans parler de son art car les deux sont indissociables.

À travers l’art abstrait, cet expressionniste fait ressortir l’essentiel, l’émotion, d’une façon très énergique. Inspirés principalement du quotidien, ses tableaux regorgent de signes, de symboles, de détails et de matériaux précieux, tels l’or et l’argent, pour représenter des gens qui lui sont chers. L’artiste orchestre sa magie car, face à ses oeuvres, se dégage un sentiment omniprésent : la joie de retrouver la beauté dans des choses simples.
Avec six collections qu’il travaille simultanément, John offre une belle leçon d’inspiration aux artistes en berne. Il ne s’impose pas de limites. Grâce à sa curiosité, il n’est jamais en manque d’idées, littéralement poussé par cette envie de partager sa vision de l’art à travers différents moyens. Ses collections, variées et subtilement cohérentes, dévoilent d’autres replis de l’originalité de John. Il n’est pas un peintre compulsif pour autant : chacune de ses collections est pensée d’avance, correspond à un moyen différent d’exprimer un sentiment, un souvenir très précis, et elle est accompagnée de techniques longuement étudiées. Résultat : des oeuvres d’art d’une qualité irréprochable qui expriment un sentiment de liberté et offrent ainsi une vraie bouffée d’oxygène.

Atelier + Galerie = « Gatelier » un nouveau concept

Imaginez. Un endroit en plein coeur de la ville où se mélangent oeuvres d’art, objets design, accessoires maison; un endroit où les hôtes vous accueillent dans la bonne humeur et la simplicité. Son amour pour les lignes épurées et les belles matières, son goût pour l’art et le design, John le partage avec Laurent Gonzalez. Il y a plus d’un an, à mi-chemin entre le Palais des Papes et le Pont St-Bénézet, ils ont ouvert le Gatelier : un lieu propice à la discussion, à la découverte et à l’échange sur l’art. Ici, un maître-mot : la convivialité! Exit la vendeuse un tantinet snob et tout l’artifice relié, malheureusement trop souvent, aux galeries d’art contemporaines. « Nous sommes très loin des galeries stériles », nous confie John. Le lieu se veut le reflet de ses propriétaires : il offre une ambiance chaleureuse, des arrangements éclectiques et dans tous les recoins, le souci du détail qui capte notre attention. Une caverne contemporaine d’Ali Baba, où les lignes sobres scandinaves permettent une savante mise en scène entre l’art et les objets car le Gatelier, c’est également une boutique.

John Design, un air scandinave en ville

L’artiste ne s’arrête pas à exposer ses collections. Entre deux tableaux l’homme, qui vit à 200 km à l’heure, trouve le temps de créer des cartes postales, véritables oeuvres d’art miniatures, des photophores, même des confitures maison, aux mélanges de parfums improbables et plus encore. Il importe des objets contemporains et design du Danemark, une sélection de produits uniquement disponible ici. Ce côté polyvalent permet à tous de laisser aller leur curiosité.

Noël scandinave

Toujours dans cette idée de « partage », l’artiste se met à ses ciseaux, ses pinceaux et ses fourneaux pour créer des éléments décoratifs païens et des délices culinaires, dans l’esprit d’un Noël scandinave. Bibelots, cartes de souhaits, pâtisseries danoises, calendriers de l’Avant, vin chaud et même des nisses (personnages de Noël danois), façon John Gormsen, peuplent soudain ce lieu, hors du commun.

Coordonnées :
51 bis, rue du Limas
www.johngormsen.com
Tél: 04 86 19 84 94

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser une Réponse