Pour les fêtes et les grandes attractions c’est surtout à partir du printemps que l’on doit prendre date.

La route des artistes

Il faut noter combien les artistes et artisans sont à l’honneur ; la route des artistes à partir du 17 mai est un vrai marché de l’art en plein air. Pendant 1 journée, 5 fois dans l’année, les artistes s’installent en ville sur le « cours » pour présenter leurs travaux. Devenue une véritable institution pour les artistes et les amateurs d’art, la Route des Artistes se réinvente pour adapter d’une manière pertinente son développement à la modernité, dans le dynamisme et la qualité. Une sélection rigoureuse des oeuvres et des artistes, des animations culturelles d’accompagnement, une charte de qualité dans la sélection et l’exposition des artistes.

Festival Organa

Les musiciens aussi sont à l’honneur avec le fameux festival Organa de juillet à septembre à la collégiale St-Martin. Le Buffet d’Orgues, restauré par le facteur d’orgues Pascal Quoirin en 1983, est considéré comme un chef d’oeuvre de la facture contemporaine. Il permet à Jean-Pierre Lecaudey, titulaire des Grandes Orgues et concertiste international, d’organiser tous les étés le Festival Organa qui réunit de juillet à septembre les meilleurs organistes venus du monde entier.

fete2

La Fête de la Transhumance

Il ne faut pas manquer le lundi 25 mai pour la Pentecôte, la fête de la transhumance. L’une des plus belles fêtes traditionnelles de Provence. Chaque année, les troupeaux de moutons quittent la Provence au printemps pour les pâturages des Alpes. Ce voyage se faisait autrefois à pieds nécessitant parfois plus de dix jours de marche. Cette fête de la transhumance réunit chaque année les éleveurs de la région, plus de 4 000 brebis, agneaux et béliers ainsi que des chèvres et ânes de transhumance qui sont encadrés par les bergers en costume traditionnel. Bayle, pastre et pastrihoun défilent le matin à la tête des troupeaux autour du centre ville. Brocante et foire aux fromages ont lieu toute la journée pour la joie des provençaux.

Fête du vin et de l’artisanat d’art

Le dernier week-end de juillet ce sera la 33 ème Fête du Vin et de l’Artisanat d’Art à Saint-Rémy de Provence les vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 Juillet 2015. Le public est invité à Saint-Rémy de Provence, dans les rues du centre-ville, accompagné de jazz New-Orléans pour découvrir les vins et délices venus de toute la France et admirer les créations des artisans d’art, sans oublier le défilé et l’arrivée triomphale de Bacchus sur son char qui offrira le verre de l’amitié le samedi après-midi et la célèbre cérémonie d’intronisation des personnalités le dimanche matin !

Les Fêtes & Attractions à Saint-Rémy

8 septembre de F. Mistral

Frédéric Mistral est toujours bien présent aussi on ne manque pas de le commémorer et surtout de le citer ; lors du week-end du 8 septembre 1868, quand les poêtes catalans furent reçus officiellement à Saint-Rémy par les Félibres provençaux, un banquet fut offert aux Espagnols, Mistral prononça son discours fameux : Ço que voulèn (« Ce que nous voulons »), dans lequel il précise les revendications régionalistes des Félibres provençaux : « Ce que nous voulons ? Écoutez-moi. Nous voulons que nos enfants, au lieu d’être élevés dans le mépris de notre langue (ce qui fait que, plus tard, ils mépriseront la terre, la vieille terre où Dieu les a fait naître), nous voulons que nos enfants continuent de parler la langue de la terre, la langue dans laquelle ils sont les maîtres, la langue dans laquelle ils sont fiers, ils sont forts, ils sont libres. (…) Nous voulons que notre peuple, au lieu de croupir dans l’ignorance de sa propre histoire, de sa grandeur passée, de sa personnalité, apprenne enfin ses titres de noblesse, apprenne que ses pères se sont toujours considérés comme une ethnie particulière, apprennent qu’ils ont su, nos vieux Provençaux, vivre toujours en hommes libres, et toujours se défendre comme tels… ».

Pour ceux qui voudraient mieux connaître cette ville ; nous tenons à signaler la dernière parution aux éditions R.2C du livre de référence de plus de 500 pages largement illustré, retraçant l’histoire de cette petite ville.

Histoires particulières et histoire globale se mêlent dans cet ouvrage. Près de quarante auteurs aux regards complémentaires : historiens, archéologues, spécialistes de littérature, archivistes, ingénieurs, érudits passionnés par le passé de leur ville, membres de la société civile ; tous ont mis leurs savoirs en commun sous l’égide de la Société d’histoire et d’archéologie de Saint-Rémy pour éditer ce beau et savant livre.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser une Réponse