Tulum est la seule cité Maya édifiée en bord de mer. Longée par de petites plages de sable blanc, on y découvre plusieurs temples tels que le Templo del Dios, le templo de los Frescos ou encore El Castillo. Les édifices eux-mêmes n’ont rien de la grandeur de Chichén Itzá ou Uxmal mais les vestiges de cette forteresse maya (une construction unique qui témoigne de la fin de l’empire) dominent la mer du haut de la falaise. Situé au nord du site, il se compose d’un petit soubassement sur lequel fut construit un temple orné de l’image du Dieu descendant, élément principal de l’iconographie du site.

À l’origine, il s’agit d’une construction accompagnant une habitation entourée par un portique sur trois côtés. Les fresques conservées sur ses murs dépeignent, selon l’archéologue Arthur Miller, une série d’êtres surnaturels vivant dans l’inframonde (Xibalba), qui durant quelques instants apparaissent entre l’obscurité et la lumière.

Ces fresques constituent l’un des témoignages picturaux les plus importants de la période maya avec ceux de Bonampak et San Bartolo. Les angles du bâtiment sont ornés de gravures et sculptures remarquables, que l’on associe à Kukulkán, le dieu serpent à plumes des mayas.

Les plages

Les plages de Tulum s’étendent sur des kilomètres de sable blanc et fin. L’eau est d’un bleu-vert transparent à faire rêver. Pour ne rien gâcher, la dense végétation aux abords de la playa est d’une beauté toute tropicale. Le tout a vraiment des allures de paradis.

Les ruines de Tulum, au bout de la plage, sont accessibles sans problème à pied, à condition de ne pas s’être installé à l’autre bout de cette immense plage à couper le souffle ! On peut même se baigner dans cette superbe crique. Un endroit idéal pour passer des vacances et se reposer…

N’hésitez pas à venir nous rencontrer pour que nous vous organisions un voyage inoubliable.

Par ATLAS VOYAGES 3, rue Henri Fabre – 84000 Avignon / 04 32 74 04 61

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser une Réponse